Lancement du chantier conciliation travail famille

Bedford, le jeudi 30 avril 2015­- La commission thématique « Brome­Missisquoi en égalité » sur la sécurité économique des femmes a lancé le jeudi 30 avril son chantier no 1 portant sur la conciliation travail famille (CTF). D’entrée de jeu, la chargée de projet pour la conciliation travail famille, Florencia Saravia, a déclaré : «Rappelons que la vie familiale fait souvent référence aux enfants, mais il peut également s’agir de personnes âgées ou malades qui ont besoin d’un accompagnement.»

Mme Saravia a profité de ce dîner­ rencontre pour parler des mesures CFT les plus populaires; 

·                    Semaine de 4 jours 
·                    Flexibilité d’horaires¸
·                    Congés maladie pour les membres de la famille
·                    Horaire d’été
·                    Télétravail
·                    Retour progressif après un congé parental
·             Et plusieurs petits arrangements propres  à chaque entreprise.

Pour donner suite à son plan d’action, Mme Saravia prévoit deux grandes orientations, la sensibilisation et le travail terrain avec les entreprises. 

Dans l’étape de la sensibilisation, il y aura notamment des conférences, des formations, une sensibilisation sur le besoin d’avoir un partage plus équitable des tâches domestiques et familiales, un système de reconnaissance et de valorisation pour les entreprises démontrant des bonnes pratiques de conciliation, etc.

Pour le travail terrain avec les entreprises, Mme Saravia prévoit d’abord la distribution d’un sondage électronique pour connaitre l’intérêt, les besoins et les défis des entreprises de la région. Il y aura ensuite un accompagnement personnalisé à un groupe d’entreprises ou d’organismes qui se sentent prêts à mettre sur pied une politique de conciliation travail famille. Et cet été, il y aura une mise en place d’une boite à outil pour que les entreprises de Brome­-Missisquoi puissent 
y référer.


« La mise en place du chantier se fera au cours des mois à venir et sa continuité sera assurée par l’implication des acteurs locaux ainsi que par la mise en place d’un comité de travail», affirme Florencia Saravia.

Madame Marie-Josée Lamothe


­Une trentaine d'intervenants du milieu municipal, régional, communautaire, institutionnel, ainsi que des représentants des gens d'affaires étaient présents au lancement du chantier. Deux conférenciers, Madame Marie­Josée Lamothe, présidente du regroupement des gens d’affaires de Bedford et de Monsieur Claude Frenière, directeur général de la Caisse Populaire Desjardins de Bedford, ont fait ressortir l’importance de ce projet tant pour les travailleurs que pour les entreprises et ont mis en évidence plusieurs façons d’y parvenir. «Quand j'ai commencé à travailler chez Desjardins, la conciliation Travail­Famille était perçue comme une dépense, maintenant c'est vu comme un investissement», conclut Monsieur Frenière.

Monsieur Claude Frenière

Mise en œuvre du Plan communautaire « Brome-Missisquoi en égalité »


Afin d’assurer la mise en œuvre du Plan d’action communautaire Brome-Missisquoi en égalité et d’assurer que la mobilisation de notre communauté concernant la question de l’insécurité économique des femmes se matérialise dans des actions concrètes, le comité de coordination propose la mise en place de ce qui suit :

Création d’une commission thématique
« Brome-Missisquoi en égalité » sur la sécurité économique des femmes.

La commission assurera la coordination des chantiers. Elle en recevra et en diffusera les informations et les actions. La commission pourrait se rencontrer environ 2 fois par année entre  2015 et  2018. Les chantiers d’action porteront sur les thèmes prioritaires suivants :

Chantier no 1 : Conciliation travail famille (CTF) : (Piste d’action no 1)
Propositions d’action :
·       Former et sensibiliser les employeurs et décideurs, acquérir et élaborer les outils, créer des structures de promotion et de reconnaissances de la CTF.
·       Phase d’accréditation : Promouvoir et favoriser l’obtention auprès de nos entreprises des accréditations CTF.
·       Poursuivre la sensibilisation et les processus d’accréditation CTF et mettre en place des services favorisant la CTF (ex : Service de garde pour travailleurs à horaires flexibles ou atypiques.)

Chantier no 2 : Sécurité alimentaire et logement (Pistes d’action no 5 et 6)
Propositions d’action :
·       Explorer et mettre en œuvre des moyens favorisant la mise en commun des ressources alimentaires existantes ;
·       Augmenter les initiatives de transformation et de conservation d’aliments visant à contrer l’insécurité alimentaire.
·       Trouver des moyens d’acheminer les surplus alimentaires (production agricole, restauration, épicerie) vers les cuisines collectives ou les banques alimentaires.
·       Réalisation d’un projet rassembleur visant à rejoindre les agriculteurs afin d’acheminer leur surplus vers les ressources.
·       Favoriser les circuits courts : rendre à travers le projet de transformation, les productions agro-alimentaires locales accessibles à la population de BM.
·       Continuer à encourager, soutenir ou mettre en place des groupes d’achats, des cuisines éducatives et collectives, d’épiceries communautaires et des jardins communautaires, des resto-pop ...
·       Favoriser un plus grand accès aux banques alimentaires.
·       Construire plus que du béton : Afin d’offrir aux jeunes familles, en particuliers aux mères monoparentales, un soutien psychosocial leur permettant de briser le cercle de la pauvreté, les organismes du territoire pourraient explorer les façons de mettre en place des services semblables au programme «Jeunes mères en action» mais adaptés à notre milieu rural.
·       Évaluer le besoin en logement social pour éventuellement en favoriser la construction.
·       Favoriser l’information sur les programmes et des mesures d’aide au logement existants.

Chantier no 3 : Engagement social et politique des femmes  (Pistes d’action no 3, 7 et 8)
Propositions d’action :
·  Mettre sur pied un système de Mentorat visant à favoriser l’implication des femmes :
- En politique
- Sur les conseils d’administration (CA) et autres instances décisionnelles
- En affaires
·  Obtenir et mettre à jour un portrait du nombre de femmes dans les trois champs précités, en faire une analyse annuelle afin de suivre leur progression vers une parité et d’évaluer les moyens mis en œuvre.
·   Promouvoir l’offre de services existants afin de la rendre «réellement» accessible pour les femmes de BM (ex : Avenue professionn’Elles) notamment des outils leur permettant un choix de carrière plus diversifié.
·       Mettre en place, soutenir, faire connaître et réaliser un plan de formation annuel tel que:
§  Argent femmes et économie
§  À égalité pour décider
§  Leadership au féminin
§ 
·       Documenter les types d’emplois offerts et occupés par les femmes de BM ainsi que l’offre de formations professionnelles en lien avec l’augmentation de la sécurité économique des femmes.
·       Sensibiliser les jeunes filles ainsi que les femmes en général, à l’importance et aux impacts de leurs décisions et leurs choix de vie.
·       Consolider le réseau social des femmes.

Chantier no 4 : Agir sur les causes de la pauvreté, sur les préjugés et les inégalités entre les hommes et les femmes. (Pistes d’action no 2 et 4)
 Propositions d’action :
·       Mettre davantage en commun nos efforts visant à faire progresser les revendications de nature plus politiques : puisque la principale cause de l’insécurité économique des femmes reste la pauvreté. De plus, investir dans la réduction des inégalités des revenus est un investissement collectif qui rapporte à tous.
·       Démystifier et promouvoir les outils économiques favorisant la réduction des inégalités telles que la hausse du salaire minimum, la création d’un revenu social garanti, les barrières structurelles propres aux systèmes de l’aide sociale et de l’assurance chômage, etc.)
·       Soutenir l’amélioration des conditions sur le marché de l’emploi en favorisant la création d’emplois stables, bien rémunérés et intéressants.
·       Travailler à défaire les blocages dans l’accès aux services tels que les horaires, les tarifications, la proximité, l’information, les services de garde alternatifs…

Chantier no 5 : Autres  initiatives du milieu (Autres pistes d’action)
 Propositions d’action :
·       Les projets, actions ou services visant ou ayant un effet significatif sur la sécurité économique des femmes (voir Portrait socioéconomique des femmes de Brome-Missisquoi : « Brome-Missisquoi en égalité ») peuvent inscrire leurs actions dans ce chantier afin de les faire connaître, d’en favoriser le réseautage et de bénéficier des leviers du Plan d’action communautaire Brome-Missisquoi en égalité.

La création de ces chantiers d’action sera précédée d’une rencontre de démarrage invitant les acteurs préoccupés par la problématique du chantier à définir un mandat concret, réaliste et motivant. Cette rencontre permettra d’identifier des objectifs d’action précis, des échéanciers et des porteurs. Finalement, les acteurs impliqués devront déterminer à leur convenance des modalités et des structures de fonctionnement de leur chantier.

Les membres de la commission préciseraient les liens attendus entre chacun des chantiers et la commission. Le rôle de la commission est d’assurer la cohérence du plan d’action.  À ce titre, elle agira principalement en favorisant la remonter des informations sur les actions et les avancés de chacun des chantiers, en évitant le dédoublage, en favorisant le réseautage et en assurant le lien avec le comité Brome-Missisquoi en santé. De plus et lorsque possible, la commission fera connaître aux chantiers les leviers existants en lien avec leurs actions.


Pour informations :
Andréanne Larouche
450 777 6471

Invitation au lancement du chantier sur la sécurité alimentaire


Madame/Monsieur,

Vous êtes invité à participer à un après-midi de travail pour le démarrage du chantier sur « la sécurité alimentaire » dans le cadre du plan communautaire « Brome Missisquoi en égalité ».



Quand : Le mardi 18 novembre de 13 h à 16 h


Où : Hameau, l’Oasis de Dunham

1964, chemin Scottsmore

Dunham (Qc)  J0E 1M0


Ce chantier vise  à regrouper des acteurs du milieu préoccupés par cet enjeu et à  choisir des projets d’action collectifs, concrets et rassembleurs, qui nous permettront de faire progresser notre communauté vers une plus grande sécurité économique des femmes et une meilleure qualité de vie pour l’ensemble de notre communauté. Le chantier propose de travailler ensemble sur les priorités suivantes :

·       Trouver des moyens d’acheminer les surplus alimentaires (production agricole, restauration, épicerie) vers les cuisines collectives ou les banques alimentaires.

·       Explorer et mettre en œuvre des moyens favorisant la mise en commun des ressources alimentaires existantes ;

·       Augmenter les initiatives de transformation et de conservation d’aliments visant à contrer l’insécurité alimentaire.

·       Réaliser un projet rassembleur visant à rejoindre les agriculteurs afin d’acheminer leur surplus vers les ressources.



En plus des banques alimentaires, plusieurs projets visant la sécurité alimentaire existent dans Brome-Missisquoi : des groupes d’achats, des cuisines collectives, des jardins collectifs, des repas dans les écoles, des soupes populaires et des repas communautaires. Toutefois, l’insécurité alimentaire demeure, sachant que les femmes sont les plus touchées, mais que des mesures pour une meilleure sécurité alimentaire profiteront à tous.



Dans l’attente de la confirmation de votre présence, veuillez recevoir nos meilleures salutations.

Andréanne Larouche



Chargée de projet pour Brome Missisquoi en Égalité

projet.femmes.pauvrete@gmail.com

(450) 777-6471

Invitation au lancement du chantier Engagement social et politique des femmes


Madame/Monsieur,

Vous êtes invité à participer à un après-midi de travail pour le démarrage du chantier « Engagement social et politique des femmes »dans le cadre du plan communautaire « Brome Missisquoi en égalité ».



Quand : Le mercredi 7 octobre de 13 h à 16 h



Où : Hameau, l’Oasis de Dunham

1964, chemin Scottsmore

Dunham (Qc)  J0E 1M0


Visant à regrouper des acteurs du milieu préoccupés par ces enjeux, le chantier propose de travailler ensemble sur les trois pistes d’action prioritaires du Plan d’action communautaire Brome-Missisquoi en Égalité :



1.     Sensibiliser les jeunes filles ainsi que les femmes en général, à l’importance et aux impacts de leurs décisions et leurs choix de vie sur leur sécurité financière.



2.     Consolider le réseau social des femmes en premier lieu par les actions suivantes :



a.     Soutenir les femmes à développer et à entretenir leur réseau



b.     Sensibiliser les personnes à l’importance de soutenir les femmes dans leur action dans la sphère publique (proches, amis, collègues, décideurs…)



c.     Favoriser d’un réseau de soutien et de promotion à la conciliation vie de famille et engagement social et politique.



3.     Promouvoir et favoriser l’engagement social et politique des femmes dans notre communauté.



Cet évènement a donc pour but de rassembler les acteurs sensibles à ces enjeux et de choisir des projets d’action collectifs, concrets et rassembleurs, qui nous permettront de faire progresser notre communauté vers une plus grande sécurité économique des femmes et une meilleure qualité de vie pour l’ensemble de notre communauté.



Dans l’attente de la confirmation de votre présence, veuillez recevoir nos meilleures salutations.



Andréanne Larouche



Chargée de projet pour Brome Missisquoi en Égalité

projet.femmes.pauvrete@gmail.com

(450) 777-6471

Invitation au lancement du chantier sur la campagne de sensibilisation aux causes de la pauvreté, des préjugés et des inégaliés hommes-femmes


Madame/Monsieur,

Vous êtes invité à participer à un après-midi de travail pour le démarrage du chantier « Campagne de sensibilisation : pauvreté, préjugés et inégalités » dans le cadre du plan communautaire « Brome Missisquoi en égalité ».



Quand : Le mardi 2 février de 13 h à 16 h



Où : Hameau, l’Oasis de Dunham

1964, chemin Scottsmore
Dunham (Qc)  J0E 1M0



Visant à regrouper des acteurs du milieu préoccupés par cet enjeu, le chantier propose de travailler ensemble à mettre sur pied une campagne de sensibilisation visant la communauté de Brome-Missisquoi et portant sur ces trois thèmes :



·       Faire connaître les causes de la pauvreté ;

·       Défaire les préjugés entourant la pauvreté ;

·       Démystifier les inégalités hommes-femmes .



Le but de ce chantier est de faire en sorte que notre communauté soit mieux informée sur les freins et les leviers permettant d’agir pour contrer la pauvreté. Pour se faire, le chantier veut réunir des acteurs afin qu’ils collaborent à mettre de l’avant des initiatives communes permettant d’avoir un impact significatif sur notre communauté.



Cet évènement a donc pour but de rassembler les acteurs sensibles à ces enjeux et de choisir des projets d’action collectifs, concrets et rassembleurs, qui nous permettront de faire progresser notre communauté vers une plus grande sécurité économique des femmes et une meilleure qualité de vie pour l’ensemble de notre communauté.



Dans l’attente de la confirmation de votre présence, veuillez recevoir nos meilleures salutations.



Andréanne Larouche

Chargée de projet pour Brome Missisquoi en Égalité

projet.femmes.pauvrete@gmail.com

(450) 777-6471